Joomla project supported by everest poker review.

Tunisia comprehensively

 Le metteur en scène Néjib Khalfallah agressé par des inconnus

Nejib Khalfallah aIlhekom etakather agression

Néjib Khalfallah, metteur en scène du spectacle au titre controversé “Alhakom Attakathourou”, a été agressé, la semaine dernière, par des inconnus.

Le chorégraphe et homme de théâtre qui avait fini par abandonner le titre arabe de sa pièce, “Alhakom Attakathourou”, une expression tirée d’une sourate du Coran, et gardé le titre français,“Fausse couche”, a été intercepté par 3 inconnus, à Ezzahra (Ben Arous), alors qu’il rentrait chez lui après avoir présenté son spectacle. Ces derniers l’ont agressé avec des barres de fer, avant de prendre la fuite.

Cela ne ressemble pas à un braquage, puisque les agresseurs n’ont rien pris à l’artiste, qui avait pourtant sur lui son ordinateur, son téléphone portable et son portefeuille. Ce qui laisse penser que l’agression a un autre motif, peut-être lié à la polémique suscitée par le titre de sa pièce dans les milieux islamistes.

Rappelons que cette polémique a été déclenchée par un vague syndicat des imams et alimentée par les milieux islamistes radicaux qui, comme à leur habitude, ont été prompts à dénoncer une atteinte à l’islam et se sont portés volontaires pour le défendre. Cette position, qui s’apparente au «takfir», équivaut à un appel à la violence et au meurtre. La suite on la connait…

Professeur de danse et de chorégraphie, Néjib Khalfallah, qui a fêté son 50e anniversaire, le 13 mars dernier, en pleine polémique autour de sa pièce, est également membre du Conseil international de la danse à l’Unesco.

 

The CID Panorama
a program of the
International Dance Council CID, the official organization for dance world wide
www.cid-portal.org www.cid-world.org